Fév 1

Reflexion sur la question du rapport Femme Homme

Tags: , , , , , , , , , , ,
#metoo et le harcèlement sexuel

#metoo et le harcèlement sexuel

Hésitation à écrire sur le harcèlement et les violences, bref sur moi sur vous, sur elles!
La confusion est sinistre, en 2018 ou comme pour le droit de vote ou l’avortement malgré les batteries de lois les femmes sont l’objet d’un irrespect confondant .
Les sites pornographiques le confirment, l’attitude des adolescents dans les écoles , les exemples qui déferlent ne font que se désoler de cette époque .
Et on le sait toutes , dans nos vies familiales professionnelles, sociales, amicales les exemples ne manquent pas !
J’ai eu mon bac en 1976 deux ans d’avance, nous étions la génération « bof  » et la mixité devenait obligatoire à l’école.
Pourtant ce n’est qu’en 1974 que Françoise Giroud devient première secrétaire d’Etat à la condition féminine ! Un an plus tard la loi Veil pour l’Interruption Volontaire de Grossesse et parallèlement la réintroduction dans la loi du divorce par consentement mutuel seront votées et si Marguerite Yourcenar est la première femme élue à l’Académie française, il faudra attendre 1983 l’année de naissance de ma fille pour que la Loi Roudy pose le principe de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes avec une première le congé parental ouvert à chacun des parents!
En 1991 François Mitterrand nomme une femme première ministre : Edith cresson…et la gauche ne s’arrêtera pas la puisque défilent plusieurs lois de société permettant d’améliorer oui mesdames notre sort. En 1993, la loi du 8 janvier affirme le principe de l’exercice conjoint de l’autorité parentale à l’égard de tous les enfants, quelle que soit la situation des parents (mariés, concubins, divorcés, séparés), 1999 la création du PACS et an 2000 la Mise en œuvre d’une politique globale d’égalité des chances dans le système éducatif et la promulgation de la première loi sur la parité politique
Suivront l’Augmentation du délai égal de l’IVG de 10 à 12 semaines et des lois importantes sur le divorce avec la Création du congé de paternité la Reconnaissance de l’autorité parentale conjointe + garde alternée + coparentalité L’enfant peut porter le nom de ses deux parents ou la procédure d’éviction du conjoint violent.
Puis des lois réglant ou pensant le faire les disparités de salaires en 2006.
En 2008 sous l’aire Sarkozy une batterie de loi avec l’inscription dans la Constitution de « l’égal accès des femmes et des hommes aux mandats électoraux et fonctions électives, ainsi qu’aux responsabilités professionnelles et sociales » et suivront les lois de 2012 2014 relative au harcèlement et pour l’égalité réelle entre les femmes et les hommes.
Au regard de ces lois qui traversent les différences présidences de gauche et de droite, on peut légitimement s’interroger sur le pourquoi de tels dysfonctionnements ?
Est-ce notre éducation (après tous, nous sommes des mamans qui élevons des garçons aussi,est ce notre peur préhistorique de nous faire tirer les cheveux , est ce notre identité que de ne pas oser affronter le problème ? je ne le crois pas !

Je n’avais pas 18 ans en Mai 68 et je n’ai pas mis mon soutien gorge au bout d’un bâton de bois pour défiler. J’ai connu la mixité à l’école et je n’ai pas connu de problèmes avec les hommes mais….Et pourtant la société masculine s’amuse, quand le Jupettes sont limogées on se tait, Ségolène Royal est raillée sans vergogne, quand NKM traitent de lâches les politiques en parlant du droit à l’environnement, les hommes n’écoutent surtout pas et si  l’ourlet de nos jupes les affolent, c’est nous qui ne disons rien…

Et je me souviens,  à mon petit niveau , qu’ils ricanaient aussi quand je mis en place la politique d’égalité des chances en 1999 à la région Rhône Alpes (les rangs masculins s’étouffent et les rares femmes de l’hémicycle notamment sur la droite disent à quoi bon), mais la société évolue inexorablement et on pourrait penser que les choses s’améliorent .
Avec la parité par exemple, ou les dispositifs d’Etat à l’école pour pousser les filles à se tourner vers les filières professionnelles masculines, avec la mode on commence à montrer du doigt le sexisme chez les grands couturiers et dans la publicité.
La justice sévit à l’encontre des violeurs et le harcèlement dans l’entreprise traverse l’océan atlantique ,tandis que les femmes musulmanes se voilent et que la répression grandit dans les pays arabes à l’encontre des femmes.
Pendant ce temps Florence Artaud gagne et le foot se féminise.
Les femmes avouent qu’elles sont libres d’avorter, de désirer des enfants, de ne pas avoir l’instinct maternel, qu’elles sont libres d’aimer d’autres femmes et de séduire ou pas et de faire l’amour ou pas.
Paradoxalement alors que les femmes entrent en nombre supérieur à l’Université , les femmes dans les banlieues pleurent de voir leurs filles devenir de vrais garçons pour survivre parce que la violence se partage aussi.
Mais qu’est ce qui a mis la marmite en ébullition au point d’inonder la gente masculine et enfin libérer toutes les paroles au risque d’être excessives ?
Du jour au lendemain les hastags pleuvent et les révélations sordides s’épanchent : les plus « hauts dignitaires » tombent au cinéma, au théâtre mais aussi en politique , dans l’entreprise , et dans la vie normale!

La société est toujours inégalitaire et les hommes continuent à ne pas forcément prendre de congé parental … les femmes font des enfants travaillent mais réclament le droit à la liberté à l’amour si elles veulent!
L’égalité passe par la aussi et si elle n’est pas encore financière à tous les étages de la société les choses avancent.
Est ce que la loi sur le genre y est pour quelque chose ou celle pour le mariage pour tous en France par exemple ? Les sanctions pour licenciement abusif (enceinte par exemple)?

Le mouvement #METOO a ouvert une brèche et démontre que nous pouvons  revendiquer  ce que nous voulons ou pas.
En creux l’idée d’une humanité ou Ève n’est pas seulement la cote de Adam mais à côté de lui progresse .
J’ai dit progresse mais la guerre des sexes est injuste et au fond existe-t-elle ?
Ce qui doit disparaitre c’est le mépris et le désir qui se font violence . L’instinct préhistorique de la superioriré de ce petit organe entre les jambes comme une petite règle qui ferait la loi ? NON !
Mais l’espoir fait vivre et c’est notre différence qui peut enrichir notre avenir. Ca risque d’être long car la hiérarchie universelle voulait que l’homme soit notre supérieur et chères amies et amis nous vivons ce changement et nous devons construire un nouveau rapport .
En 2050 l’homme est dit augmenté au même titre que nous les femmes !