juin 19

Ah Villers-Cotterêts si je t’oublie !

La langue de la République étant le français, il convient qu’elle soit consacrée par la Constitution avant les langues régionales qui ne sont reconnues que comme composantes du patrimoine national.

Ceux qui se demandaient à quoi peut bien